Séverine LASSERRE

Diplômée des Universités de Paris VIII et de Toulouse Le Mirail

N°Adéli : 64 93 04 771

Psychologue Clinicienne

Psychothérapie 

Enfants, Adolescents, Adultes, Couples  

 

 

Tests de Q.I,  de Personnalité et de Valeurs Professionnelles

 Conseil en recrutement et en orientation professionnelle et scolaire

Adultes et Enfants à Haut Potentiel 

 

2 rue Port Neuf, 64100 BAYONNE 

Tel  : 05 59 29 53 30

 

 

 

 


Service gratuit et accessible à tous

Je crée mon site

  • Pourquoi demander de l'aide à un psychologue ?

Les raisons qui mènent à consulter une (ou un )  psychologue, pour soi ou pour une personne proche, bien souvent son enfant ou son conjoint, sont multiples.


Vous cherchez des réponses, un soutien, une écoute ou un avis neutre afin de prendre une décision ou de vous re-orienter.

 

  • Souffrance psychique et relationnelle :


Que la question relève de la normalité ou de la pathologie... il y a quelque chose qui cloche, qui crée de l'inquiétude ou une souffrance parfois insoutenable suite à un vécu traumatique, souffrance dans sa relation à l'Autre ou aux autres, ou des difficultés dans la relation à soi-même aussi.

Les problèmes se répètent, les stratégies mises en place sont inadaptées ou conduisent ou risquent de conduire encore de façon presque systématique à l'échec.

Vous avez besoin d'aide, d'une aide psychologique pour sortir d'une situation difficile et douloureuse, ou pour trouver votre voie.


Lors d'une psychothérapie, déposer ses plaintes - poser des mots autour des maux - , prendre le temps de dire ses soucis, son mal-être, sa souffrance et son inquiétude à une professionnelle de la santé mentale, engagée à une position neutre et bienveillante, respectant le secret de la confidence, vous permettra de trouver vos solutions personnelles, parfois pour dépasser un traumatisme, de tendre vers un mieux être, de vous accepter dans votre singularité, par une prise de conscience de soi. Le but est aussi d' occuper et de réinvestir pleinement votre place dans un vivre ensemble ... à la maison, en famille, à l'école, au travail... voici quelques enjeux du travail de psychothérapie et de réflexion avec une psychologue.


Au delà, consulter une psychologue permet d'accepter sa propre histoire, de questionner le sens de sa vie ou d'y redonner un sens, quand par exemple, à la traversée d'un plus ou moins long épisode dépressif,  le désir peine à se trouver un objet... Ou d'enfin désirer être accompagné(e) vers le changement, apprendre à oser ses choix, à affirmer sa singularité et son identité, à cesser de faire "comme si", apprendre à dire "non" - "non" à la maltraitance de l'autre-, à oser prendre soin de soi, à trouver sa place et  restaurer son estime de soi et se faire confiance...

 

  • Conseil en recrutement et orientation professionnelle :


Vous êtes un professionnel, chef d'entreprise, et vous souhaitez connaitre la personnalité d'un employé ou d'un candidat. Cela est un enjeu important puisque la personnalité permet de prévoir avec une marge d'erreur limitée les comportements d'une personne dans des situations données et ses aptitudes et motivations à occuper un poste. Evaluer la personnalité d'un candidat consiste donc à déterminer ses modes de réaction en situation professionnelle et à pronostiquer sa réussite dans un poste ou une structure., selon l'adéquation de ces derniers à ses valeurs personnelles et professionnelles. Les tests de personnalité et les questionnaires de valeurs professionnelles sont donc très utiles dans les contexte de recrutement, de bilan et d'orientation.

 

 

  • Orientation vers les études supérieures :

 

Vous êtes un jeune adulte et vous ne savez pas trop vers quelles études supérieures vous orienter.

L'étude de votre personnalité et de vos valeurs vous permettra de circonscrire vos domaines d'intérêt afin de mieux vous orienter dans votre choix .

 


  • L'enfant et le pré-adolescent

  • Le bilan psychologique
  • Le développement intellectuel et les difficultés d'apprentissages :

        -test de Q.I.

        -les points forts et les points faibles

        -les rapports de l'enfant aux savoirs

  • Difficultés de langage, bégaiement
  • La vie affective et émotionnelle 
  • Les troubles du comportement
  • L'hyperactivité
  • Les troubles du développement
  • Les troubles du sommeil
  • Encoprésie, énurésie
  • L’apprentissage et la vie scolaire
  • Le harcèlement dans l'institution scolaire
  • Le stress et l'anxiété 
  • La dépression
  • Les peurs
  • Les phobies
  • L'anxiété infantile
  • Eczéma, tics
  • Les relations parentales et la fratrie
  • La parentification
  • La relation mère-enfant
  • La relation père-enfant
  • L'abandon
  • Les séparations et les deuils
  • La sexualité
  • Le handicap
  • La perte
  • La mort
  • ...

  • Les enjeux de l'adolescence

Le passage de l'enfance à l'âge adulte est une période clef des développements psychiques, affectifs et cognitifs de l'adolescent.


Les enjeux sont nombreux, et avec eux les questionnements.


L'adolescence est une période d'émancipation des images parentales, parfois d'opposition et de revendication d'une place adulte non encore totalement assumée ou acceptée. La problème de l'identité est prégnant.


Parmi les problématiques adolescentes les auteurs en distinguent trois principales :


  • les premières relations intimes,
  • la question du sens de la vie,
  • assumer la responsabilité de ses actes et en répondre devant la loi.

 

 

  • L'adolescent

 

  • L'anxiété
  • La dépression
  • L'image de soi
  • La culpabilité
  • La détresse 
  • Les troubles du comportement alimentaire
  • Les conduites à risques
  • La révolte et la violence
  • Les passages à l'acte
  • Le rapport à la loi et à l'autorité
  • Les actes délictueux
  • Les désinvestissement du travail scolaire
  • Le sentiment d'impuissance
  • L'intimité
  • Les chagrins d'amour
  • Les choix d'orientation scolaire et professionnelle :

           -tests de personnalité (Rorschach, T.A.T)
          -test des valeurs professionnelles (Q.V.P)

  • Le choix des groupes d'appartenance
  • la question du genre

  • L'adulte, le (ou les) parent (s), la famille, le couple

  • Le désir d’enfant, la grossesse, son accompagnement
  • L'adoption
  • Le couple, la conjugalité, les difficultés conjugales, la communication
  • La parentalité, la maternité, la paternité
  • La gestion des émotions
  • Le stress, l'anxiété, les peurs, les phobies
  • Le burn-out maternel ou professionnel
  • Les tics, les tocs
  • Le traumatisme, le stress post-traumatique
  • L’éducation, l’autorité
  • L'aliénation parentale
  • La répétition
  • La séparation, la maladie, le deuil, l'abandon
  • Les relations toxiques
  • La dépression
  • Les culpabilités, les peurs
  • Les addictions
  • Les pulsions
  • Boulimie, anorexie
  • La solitude
  • La vieillesse
  • La violence
  • Le harcèlement professionnel
  • ...

  • Conseil en recrutement

En qualité d'employeur, vous avez sélectionné quelques personnes dont le C.V répond à l'expérience souhaitée pour le poste que vous avez à pourvoir.


Cependant pour opérer votre choix définitif, vous souhaitez vous assurer des compétences relationnelles, de créativité ou d'analyse et de synthèse de votre (ou de vos) candidat(s)... et connaitre ses points forts ou ses points faibles afin de mieux accompagner et cadrer son intégration dans votre entreprise.


Avec l'accord de celui-ci, la passation d'un test projectif de personnalité  tel le Rorschach ou le Thematic Aperception Test et du  Questionnaire des Valeurs Professionnelles permet de mieux cerner la personnalité du candidat, les traits caractérisant la personne dans son unité et sa singularité et sa permanence, vis à vis d'elle même et de son entourage.  La connaissance de la personnalité est un enjeu majeur puisqu'elle permet de prévoir avec une marge d'erreur relativement limitée le comportement dans une situation donnée.


L'évaluation de la personnalité permettra donc de mieux déterminer les modes de réactions en situations professionnelles et de pronostiquer la réussite à un poste ou dans une entité professionnelle.


Ainsi chacun des employeur et employé pourra éclairer son choix et réduire l'incertitude liée à l'engagement professionnel réciproque que vous envisagez.

 


 


Les personnes à haut potentiel ont des aptitudes hors normes, nettement supérieures à la moyenne. Elles se distinguent pas des habiletés supérieures dans un ou plusieurs domaines (intellectuel, créatif, sportif…).

La personne supérieurement intelligente, douée d’une grande lucidité, est souvent très perfectionniste si bien qu’elle peine à se reconnaître elle-même dans ce terme de "surdoué(e)".

 

Quoiqu’il en soit, souvent le surdoué connaitra des changements de direction de vie, et ne présentera que rarement des parcours simples et rectilignes, sauf à être dans une position dépressive ou à s'engager dans un challenge suffisamment stimulant intellectuellement pour le tenir en haleine sa vie entière, ou encore à trouver des aménagements et compromis professionnels et personnels lui permettant d'assouvir l'ensemble de ses passions.

 

Les personnes à haut potentiel se retrouvent dans nombre des caractéristiques suivantes, selon les domaines observés : 

 

Sensibilité

-une hypersensibilité voire une susceptibilité

-une perception fine des stimuli sensoriels avec parfois une hyperesthésie

-une capacité d’observation pertinente avec repérage des petits détails qui échappent aux autres

 

Une intellect souple et curieux

-une grande curiosité pour la nouveauté, des intérêts pour des domaines très variés

-un esprit en ébullition permanente avec une difficulté à mettre l’esprit au repos

-attention, persévérance dans l’effort intellectuel

-possibilités des décrochage si la tâche est répétitive voire sans intérêt avec sentiment de lassitude

-une souplesse intellectuelle permettant de passer facilement d’une discussion à une autre, d’un   domaine à l’autre, de faire de riches associations d’idées

 

Des méthodes d’apprentissage particulièrement élaborées

-les règles sont vite comprises mais questionnées sur leur raison d’être et tendance à questionner l’autorité

-une grande capacité de raisonnement en profondeur et de résolution de problèmes

-une efficacité dans les tâches répétitives

-une grande mémoire

 

Au milieu des autres

-un ressenti d'ennui s’il ne trouve pas des personnes stimulantes intellectuellement, qui éveillent sa curiosité

-un sentiment de différence voire d’isolement, de solitude ou de frustration

-un sens de l’humour, parfois cynisme, parfois incompris

-un sens critique aigu ( perturbateur )

 

Comment le savoir ? 

Passer un test d’efficience intellectuelle, autrement dit un test de Q.I (quotient intellectuel)  validé scientifiquement, avec un(e) psychologue clinicien(ne), seule personne à être habilité(e) à utiliser cet outil d’évaluation des fonctions cognitives et des processus mentaux.

 

Passer un test projectif de type Rorschach ou T.A.T qui permettra d’évaluer la dynamique psycho-affective, la richesse de la projection et les problématiques en lien avec le haut potentiel.

 

"Les maux inavoués des adultes surdoués"

 

"Le complexe de l'albatros", Docteur Alain Gauvrit

 

 

 


© Séverine Lasserre

psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne  psy bayonne psy bayonne  psy bayonne psy bayonne  psy bayonne psy bayonne psy bayonne  psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonne psy bayonncv